Archives de catégorie : Féminin et Masculin

Féminin & Masculin

Je souhaitais écrire depuis un moment sur cette thématique féminin/masculin qui m’est chère, et au détour de mes recherches, je suis tombée sur ce texte qui m’a touché et qui explique si bien ce jeu des polarités qui vit en nous.

Je le partage donc ici en préambule à mon article! (Texte de Julien Fihey, sur www.femininsacre.com)

couple sacre

Mon couple intérieur

Mon corps est une Demeure.
En moi cohabitent un homme et une femme.
Chaque jour, à chaque instant, ce couple cherche l’équilibre…

La femme qui vit en moi est consciente de ce que je suis profondément, de ma vraie Nature. Elle murmure à l’oreille de son homme les secrets de mon être : mes qualités, mes limites, mes envies sincères, mes aspirations…
Elle est reliée à tous les secrets du Vivant, sans notion de temps ou d’espace.
Elle sait.

L’homme qui vit en moi est à l’écoute de sa femme et exprime les connaissances qu’elle lui révèle.
Il sait comment adapter ce que je suis au monde extérieur car il est conscient de mon environnement et il a l’esprit d’analyse et d’adaptation.
Il agit.

Parfois, chacun d’eux oublie qu’il/elle ,n’est pas seul(e) à vivre dans cette demeure. Ils oublient parfois de se parler, ou choisissent de ne pas entendre l’autre.
Alors je ressens sans réussir à agir, ou bien j’agis sans savoir pourquoi, sans motivation profonde, sans respect pour ce que je suis réellement.

Mais lorsque tous les deux se retrouvent, se parlent et s’écoutent, j’accomplis de grandes choses car je suis relié à la Vérité, à ma Nature profonde. J’exprime et j’agis en conscience et en plein accord avec mon environnement.
Je suis sincère avec Moi-même, tout l’Univers s’accorde alors pour me laisser être ce que je choisis d’être.

yin yang nature

           L’énergie féminine et masculine…

est à l’intérieur de chacun de nous. L’image du yin et du yang est un symbole qui aujourd’hui nous parle bien quand il s’agit d’évoquer ces énergies complémentaires.

Sans rentrer dans le catalogue exhaustif et duel, il faut bien définir ce qu’on appelle « part féminine » et « part masculine ».

Alors pour moi, ce féminin intérieur s’exprime par notre pouvoir de création, d’inspiration, d’accueil, de bienveillance… L’image de la Terre-Mère employée par les cultures traditionnelles, les déesses et cultes au féminin sacré reflète bien cette énergie: chaleur, obscurité, rondeur, magie de la création, intériorité, silence, contemplation…

Ce masculin intérieur s’exprime par le pouvoir de la mise en mouvement, la protection et le déploiement de son féminin/ de son intériorité/de sa nature profonde,…on peut imaginer un chevalier, un guerrier pacifique agissant pour soi et le bien commun au nom de valeurs importantes pour notre féminin intérieur, pour notre âme…

L’un peut aller sans l’autre, l’un peut rentrer en conflit avec l’autre, mais lorsque l’un entre en contact, en complémentarité, en symbiose avec l’autre alors opère la magie de la création, de l’équilibre et de la réalisation.

Attention, je ne parle pas d’hommes et de femmes, mais de féminin et masculin à l’intérieur de chaque être humain qui grandit vers son union personnelle.

Un exemple: j’ai une idée qui me vient à l’esprit, ma part féminine s’exprime en recevant, en écoutant, en accueillant cette idée. Je prends mon stylo pour la noter, ma part masculine agit, en mettant en acte, en matérialisant, en incarnant cette part féminine.

Aujourd’hui, à cette époque où l’humain prend de plus en plus conscience qu’il doit prendre sa place dans la Vie, pour son bien-être (pour ne pas dire sa survie…) et celui des autres êtres vivants et de la planète Terre; à cette époque où l’on aspire à une plus grande équité qu’elle soit financière, sociale, culturelle, humaine…rétablir « sa » propre équité, faire la paix et réunir ses propres principes féminins et masculins me semble juste et beau.

Tout ce qui est à l’intérieur est à l’extérieur, tout ce qui est à l’extérieur est à l’intérieur

D’énormes disparités, injustices et violences sont à l’oeuvre entre humains, entre hommes et femmes, entre les différents règnes du vivant (minéral, végétal, animal, humain…), envers la planète Terre qui nous porte…

Interrogeons-nous alors sur notre rapport à l’intériorité, sur notre façon de voir, de penser, comment rêvons nous le monde? Prenons-nous le temps d’observer, de se laisser inspirer, d’écouter son coeur, d’accueillir nos angoisses, nos doutes, nos peurs? Agissons-nous en accord avec notre petite voix intérieure, osons-nous la suivre et lui faire confiance? Prenons-nous soin de notre Terre, de notre Nature intérieure?

L’énergie masculine non guidée par notre féminin intérieur prend souvent « son épée », sa force d’action, de façon éparpillée, disproportionnée, sans véritable « sens » et au service de son égo/personnalité plutôt que de son coeur/âme, souvent au service de ses peurs et préjugés… ou démissionne et reste passif et manipulé à ce qui se passe autour de lui…Interrogeons-nous alors sur notre pouvoir personnel? En sommes-nous conscients? Qu’en faisons nous? Que sert-il dans nos agissements, dans nos non-agissements?

Nous créons notre réalité, intérieure et extérieure, ensemble, tous les jours et à chaque instant

L’humanité arrive à un seuil et l’évolution planétaire a grandement besoin que nous réunissions ces principes complémentaires et créions notre monde, notre « paradis sur terre » en conscience, respect et amour avec la vie, sous toutes ses formes.

la-terre-entre-nos-mains